alt : < a href="http://fnppsf.fr/standard2.htm">standard2.htm

< Accueil >                                                                           L’actualité autour du Nautic 2019…

 

Malgré les difficultés liées au climat social, nous avons reçu et rencontré beaucoup de personnes et partagé avec elles notre souci de développer une plaisance et une pêche de loisir écoresponsables.

 

Le 10 janvier, nous avions rendez-vous avec Loïc Madeline, journaliste de Voiles et voilier chargé de coordonner le futur programme des Assises du Nautisme et de la Plaisance. Nous avons, en toute convivialité, exposé et peaufiné les thèmes que nous souhaitions aborder lors de ces Assises qui se dérouleront début mai 2020.

Ce même jour, nous avons signé sur le stand du SHOM, un partenariat d’échange et de collaboration que nous vous présenterons lors de notre prochain comité directeur.

En soirée, nous avons été très honorés de répondre à l’invitation du Président Serge Pallares pour le 40ième anniversaire de la FFPP. Nous avons pu, lors de cette soirée conviviale et parfaitement organisée, échanger avec les nombreuses personnalités présentes. Nous avons appris, à cette occasion, que le dossier « plateau de Rochebonne » était en voie de règlement et que la région Nouvelle Aquitaine s’apprêtait, elle aussi, à interdire la senne danoise sur ses côtes.

 

Le mercredi 11 se tenait la Conférence annuelle de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance. Quelques thèmes ont retenu toute notre attention et ont donné lieu à des débats très instructifs :  les attentes plurielles des plaisanciers de demain, les leviers et les acteurs de la transition écologique…

Profitant d’un petit intermède de 14H00 à 16H00, nous avons rencontré Thomas Balducchi, chargé des relations extérieures CIC et examiné avec lui les actions à mener pour améliorer la communication et la promotion des offres dans le cadre du partenariat CIC-FNPP.

 

Nous avons commencé la journée de jeudi par le passage inattendu de Nicolas Hulot sur notre stand. Il a pu constater que les plaisanciers et les pêcheurs de loisir n’étaient pas les infâmes prédateurs qu’il a coutume de décrire ! Dès 11h00, nous avons eu le plaisir d’accueillir sur notre stand Francis Merlo, Vice-président de la FFESSM. Nous avons évidemment abordé les prochaines Assises de la Plaisance et des Pêches en mer qui restent essentielles pour le développement des thèmes chers à nos fédérations. Nous avons décidé, avec tous ceux qui les souhaitent, de poursuivre ensemble et de surmonter les difficultés conjoncturelles de mise en place.

En soirée, se tenait aussi la cérémonie de passation de fonction à la SNSM. Nous étions évidemment présents et n’avons pas manqué de remercier l’ancien président, Xavier de la Gorce, pour son action et féliciter le nouveau président,  le Vice-Amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira, en lui souhaitant pleine réussite dans ses entreprises…

 

En ce vendredi 13 décembre, nous avions réussi à obtenir un rendez-vous au Ministère de l’Agriculture et des Pêches. Nous avons été reçus par M. Thomas Roche, conseiller pêche auprès du ministre, en présence de Mr. Frédéric Geudar-Delahaye et de Mme Célia Amitrano de la DPMA. Après avoir rappelé le poids économique de notre activité et les difficultés que nous constations notamment au-dessus du 48ième parallèle, nous leur avons instamment demandé d’intervenir et de proposer un allègement des contraintes actuelles en s’appuyant sur les données scientifiques rappelées dans le document de synthèse de l’EAA que nous leur avons aussi remis.

La soirée FNPP n’a pas connu l’affluence habituelle pour les raisons déjà évoquées. Elle s’est déroulée dans une ambiance conviviale et très sympathique. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Bill François, auteur du livre « Eloquence de la sardine », qui voulait nous remercier pour les actions que nous menons pour une pêche écoresponsable et qui a tenu à nous dédicacer son livre.

Nous avons aussi longuement échangé avec Grégory de retour de Bruxelles et avons sincèrement félicité toute l’équipe Fishfriender pour avoir remporté l’appel d’offre relatif à l’outil de collecte des données lancé par la Commission européenne.  

Malgré un nombre de visiteurs réduit compte-tenu des circonstances, ce salon nous aura aussi permis d’établir de nombreux contacts notamment avec les représentants des régions présents : Didier Codorniou à de nombreuses reprises sur le stand Occitanie et sur notre stand,  Renaud Muselier, président de la région Provence Alpes Côte d’Azur et Xavier Bertrand, président de la région des Hauts de France lors de la conférence CNP, Mickael Quernez sur le stand de la région Bretagne et Yannick Moreau sur le stand Vendée.

Nous avions demandé un quota journalier de 3 bars par jour et par pêcheur en attendant la mise en place d’un quota mensuel plus adapté à nos activités. Ce sera 2 bars par jour et par pêcheur sur l’ensemble des zones ainsi en a décidé le Conseil des Ministres des Pêches. Même si ce compromis, pris dans l’urgence et applicable dès le mois suivant, comporte quelques allègements, il ne correspond pas vraiment à nos attentes parfaitement légitimes et respectueuses de la ressource. Nous allons continuer notre combat pour la mise en place d’un quota mensuel dans le cadre du plan pluriannuel voté en 2019.

 

 

                                                                                                                                                          J. Kiffer Président de la FNPP